cout d'etude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

cout d'etude

Message  archisof le Mar 12 Mai 2009 - 13:02

bonjour a tt le monde
je veux savoire coment préparé la proposition (cout d'etudes) dans un concour d'architecture et combien le cout de metre carré sachant que un petite erreure le dossier sera rejeté
avatar
archisof
Epautiste
Epautiste

Masculin
Nombre de messages : 9
Age : 36
Localisation : fi dari
Date d'inscription : 23/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: cout d'etude

Message  HBM le Mar 12 Mai 2009 - 18:45

archisof a écrit:bonjour a tt le monde
je veux savoire coment préparé la proposition (cout d'etudes) dans un concours d'architecture et combien le cout de metre carré sachant que un petite erreure le dossier sera rejeté

salem
le coût se fais selon la catégorie du projet (A, B, C, D ou E), et selon sa nature, une université de catégorie E de 20.000 m² coutera moins chère qu'un hôtel 5 étoile de même surface ceci est du à la nature des matériaux utilisés, ceux d'un hôtel 5 étoiles sont plus luxueux à ceux de l'université, ce qui explique la différence du coût du m²,

dans la phase concours, le coût prévisionnel est sommaire, et pas définitive, mais tu peux le faire rapidement en prenant les principales articles : Gros œuvres / Béton armé (infrastructure et superstructure), Cloisonnement intérieur et extérieur, revêtement sol et mur, menuiserie métallique, aluminium et en bois, électricité et VDI, plomberie sanitaire, réseau de sécurité, de lut anti-incendie et de détection incendie peinture, vitrerie, étanchéité ....
tu peux te reprocher à certaines entreprises spécialisées pour en avoir une idée sur le cout du m² de chaque corps d'état, tu fais par la suite ta propre base de données, que tu met a jour régulièrement

le calcule du cout des études :
Partie dite fixe (études)
une fois le coût prévisionnel est établie, tu reviens à la catégorie de ton projet, par exemple un projet de catégorie D ou E, tu peux te permettre un taux de 3 à 5 % du coût prévisionnel
donc, dans le tableau à remplir, tu met le
1. cout prévisionnel (en HT),
2. coût du mettre carré (tu devises sur la surface SHON de ton projet pour avoir ce montant) (en HT)
3. catégorie du projet (a voir sur l'arrête interministériel*)
4. taux appliqué de 3 à 5 % : certain bureau d'études descende à 2 voir 1 % juste pour casser l'appelle d'offre et pour décrocher le concours.
5. ton montant (Coût prévisionnel X 0.03) en DA HT
6. la TVA 17 % ton montant HT X 0.17
7. ton montant TTC = montant HT+ TVA

exemple : prenons une bibliothèque de 4 000 m², le coût du mettre carré on l'évalue dans cet exemple à 60.000 da

1. Coût prévisionnel du projet : 240.000.000,00 da HT
2. Coût du mettre carré 60.000,00 DA HT
3. Catégorie du projet D (voir en bas, extrait de l'arrête interministériel)
4. Taux appliqué 3 %
5. Montant de la partie fixe : 7.200.000,00 DA HT
6. TVA 17 % : 1.224.000,00 DA (eih oui le trésor prend 124 mellion de centimes de taxes pour une production intellectuelle que tu as créé)
7. Montant de la partie Fixe TTC : 8.424.000,00 DA TTC




partie dite variable (suivi)
en règle général c'est un tableau vide que tu remplie, mais des fois tu trouve moitié remplie
le tableau dedans :

case personnel / case montant mensuel (avec toutes les charges) / vacation / Montant
le personnel c'est Chef de projet, Architecte assistant, Ingénieur Génie civile, Ingénieur TCE, Métreur vérificateur

le montant mensuel tu le fais comme tu veux c'est toi qui evalue ton salaire et le salaire de tes employés, et tu met dedans toutes les charges, y compris celle du bureau d'études (électricité, impôts, sécurité social ....)
en généréal
un chef de projet se permt un salaire de 90 à 100.000 da
un ingénieur G/C autant
un architecte assistant de 50 à 70.000 da
un ingénieur TCE autant
un métreur vérificateur autant

la vacation, c'est le taux d'occupation du temps, autrement dit ton personnel fais combien de jour ouvrage sur le chantier, si l'architecte assistant fais 22 jour ouvrage par mois --> la vacation est égale à 1, si c'est 11 jour par mois la vacation est 1/2, si le métreur vient une fois par semaine sur le chantier la vacation est 1/4
donc suivant la vacation le montant sera multiplie par ce chiffre

tu remplie ton tableau
exemple :

Personnel Montant mensuel Vacation Montant
Architecte Chef de Projet / 90 000,00 / 1 / 90 000,00
Architecte Assistant / 75 000,00 / 1/2 / 37 500,00



Ingénieur T.C.E. / 75 000,00 / 1/2 / 37 500,00
Ingénieur T.C.E. / 75 000,00 / 1/4 / 18 750,00
Métreur Vérificateur / 54 000,00 / 1/2 / 27 000,00

Montant Total Mensuel H.T. = 210 750,00 DA T.T.C.
TVA 17% = 35 827.50 DA
Montant Total Mensuel TTC = 246 577,50 DA T.T.C.

disant que tu prévoies 18 mois de suivi :
montant Total de la partie variable : 4 438 395.00 DA TTC

le montant du Contrat
Partie fixe + Partie variable
8.424.000,00 + 4.438.395,00 = 12.862.395 DA TTC

tu arrêtes le contrat à ce montant, que tu met également sur ta lettre de soumission













*Arrêté interministériel du 15 mai 1988 modifié le 4 juillet 2001 portant modalités d'exercice et de rémunération de la maîtrise d'œuvre en bâtiment.



extrait
CATEGORIE D

FONCTION : Wilaya, urbain (ville moyenne)
COMPLEXITE DE LA CONSTRUCTION : Très complexe
EXEMPLES :
* Habitat : De plus de 50 mètres de haut ou bâtiments urbains complexes.
* Administration : Siège de wilaya,
Siège d'APC villes de plus de 200.000 habitants,
Siège de sociétés d'importance nationale.
* Education : Enseignement supérieurs y compris hébergement.
* Equipements : Hôpitaux de 120 à 240 lits,
Complexes olympiques,
Complexes ou salles de spectacles de plus de 400 places.
Maison de la culture,
Bibliothèque, conservatoire,
Centre inter quartier,
Aérogare nationale.
* Services : Hôtels 4 étoiles - Hôtels 5 étoiles.
* Activités : Stations touristiques de plus de 300 équipements annexes.
avatar
HBM
Admin
Admin

Nombre de messages : 2704
Localisation : plus là pour le moment
Date d'inscription : 11/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: cout d'etude

Message  Ama-Brahim le Mar 12 Mai 2009 - 20:06

Estimation par analogie
L'estimation des coûts par analogie consiste à utiliser le coût réel de projets similaires antérieurs comme base d'estimation du coût du projet actuel. Cette technique est souvent utilisée pour estimer les coûts lorsqu'on ne dispose que d'informations limitées sur le projet, notamment dans ses premières phases. L'estimation des coûts par analogie utilise le jugement d'expert.
Cette estimation est généralement moins onéreuse que d'autres techniques, mais elle est aussi moins précise. Sa fiabilité sera la plus forte si l'activité antérieure est similaire non seulement en apparence mais surtout dans les faits, et si les personnes ou groupes qui préparent l'estimation ont bien l'expertise nécessaire.
Détermination du taux de coût des ressources
Afin de calculer le coût des activités de l'échéancier, la personne qui calcule les taux de coût ou le groupe qui en prépare l'estimation doit connaître les coûts unitaires de chaque ressource (exemples : salaire horaire du personnel, prix d'un matériau au mètre cube). La consultation de plusieurs devis est une des méthodes permettant d'obtenir ces taux. Pour les produits, services ou résultats qui seront obtenus sous contrat, des taux standard avec facteurs d'indexation peuvent être inclus au contrat. Il est également possible de se procurer certains taux de coût à partir de bases de données commerciales et de tarifs publiés par les fournisseurs. Si les taux réels sont inconnus, ils devront eux-mêmes faire l'objet d'une estimation.
.3 Estimation ascendante
Cette technique commence par l'estimation du coût de chaque lot de travail ou de chaque activité de l'échéancier au niveau de détail le plus bas. Ces coûts détaillés sont alors récapitulés ou « remontés » à des niveaux de détail supérieurs pour faciliter l'établissement de rapports et le suivi. Le coût et la fiabilité de l'estimation ascendante du coût sont typiquement fonction de l'importance et de la complexité de chaque activité de l'échéancier ou de chaque lot de travail. L'estimation du coût des activités de l'échéancier est généralement plus précise pour des activités qui nécessitent un effort moindre.
.4 Estimation paramétrique C'est la technique utilisée par HBM.
L'estimation paramétrique est une technique partant d'une relation statistique entre des données historiques et d'autres variables (exemple : superficie en construction, lignes de code en développement logiciel, heures de travail nécessaires) pour calculer une estimation du coût d'une ressource d'une activité de l'échéancier. Cette technique peut se révéler plus précise selon la sophistication du modèle utilisé, ainsi que des données sous-jacentes de quantité et de coût de la ressource. À titre d'exemple, le coût peut s'estimer en multipliant la quantité de travail planifiée par le coût unitaire standard de ce travail.
Analyse de la réserve Important
Les estimateurs incluent souvent des réserves, appelées aussi provisions pour aléas, dans beaucoup d'estimations de coût des activités de l'échéancier. Ceci pose le problème inhérent d'un risque de surévaluation de l'estimation du coût de l'activité de l'échéancier. Les provisions pour aléas sont des coûts estimés que le chef de projet peut utiliser à son gré pour faire face à des événements anticipés, mais non certains. Ces événements sont des « inconnues connues » et font partie des références de base du contenu du projet et de celles des coûts.
Pour le management des provisions pour aléas, une option consiste à cumuler les coûts des provisions pour aléas de chacune des activités faisant partie d'un groupe d'activités apparentées en une provision pour aléas unique affectée à une seule activité de l'échéancier. Cette activité de l'échéancier peut être une activité de durée zéro qui sera placée sur le chemin du réseau de ce groupe d'activités de l'échéancier, et qui contiendra la provision pour aléas liée au coût. Pour exemple de cette solution, on peut inclure les provisions pour aléas, au niveau du lot de travail, dans une activité de durée zéro qui s'étend du début à la fin du sous-réseau de ce lot. Au fur et à mesure de la progression des activités de l'échéancier, il est possible d'ajuster la provision pour aléas, mesurée par la consommation de ressources des activités dont la durée est différente de zéro. En conséquence, les écarts de coût des activités du groupe concerné d'activités de l'échéancier sont plus précis car ils sont basés sur des estimations de coût non pessimistes.
L'activité de l'échéancier peut aussi être, dans la méthode de la chaîne critique, une activité tampon à placer directement à la fin du chemin du réseau du groupe d'activités concerné. Au fur et à mesure de la progression des activités de l'échéancier, il est possible d'ajuster la provision pour aléas, mesurée par la consommation de ressources des activités qui ne sont pas des activités tampon. En résultat, les écarts de coût des activités du groupe concerné d'activités de l'échéancier sont plus précis car ils sont basés sur des estimations de coût non pessimistes.
.8 Coût de la qualité Ne pas oublié.
Le coût de la qualité permet aussi de préparer l'estimation du coût des activités de l'échéancier.

Source:Guide du Corpus des connaissances en management de projet Troisième édition (Guide PMBOK®)
avatar
Ama-Brahim
Maitre Epautiste
Maitre Epautiste

Masculin
Nombre de messages : 416
Age : 40
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 17/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: cout d'etude

Message  archisof le Mer 13 Mai 2009 - 15:40

merci bp pour ces informations
avatar
archisof
Epautiste
Epautiste

Masculin
Nombre de messages : 9
Age : 36
Localisation : fi dari
Date d'inscription : 23/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: cout d'etude

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum