La crise de la culture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La crise de la culture

Message  archisamy le Sam 4 Avr 2009 - 1:14

L’homme se tient sur une brèche, dans l’intervalle entre le passé révolu et l’avenir infigurable. Il ne peut s’y tenir que dans la mesure où il pense, brisant ainsi, par sa résistance aux forces du passé infini et du futur infini, le flux du temps indifférent.
Chaque génération nouvelle, chaque homme nouveau doit redécouvrir laborieusement l’activité depensée. Longtemps, pour ce faire, on put recourirà la tradition. Or nous vivons, à l’âge moderne,l’usure de la tradition, la crise de la culture.
II ne s’agit pas de renouer le fil rompu de la tradition, ni d’inventer quelque succédané ultra-moderne,mais de savoir s’exercer à penser pour se mouvoir dans la brèche.
Hannah Arendt, La crise de la culture (quatrième de couverture, Ed Folio essais 2006)
Titre original: Between past and future
Editions Gallimard, 1972, pour la traduction française.


La porte est ouverte au débat, à vos plumes!
avatar
archisamy
Epautiste hyper actif(ve)
Epautiste hyper actif(ve)

Masculin
Nombre de messages : 104
Age : 37
Localisation : Dans une Algérie meilleure
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise de la culture

Message  fan-art le Sam 4 Avr 2009 - 20:17

l'homme a toujours connu cette brèche , peut etre comme une rupture entre son passé révolu et son futur si prométeur et si "développé" chaque jour ,chaque année qui passe le monde change avance ou régresse reléguant ainsi le facteur organique majeur et source de ce dernier au second plan dans beaucoup de cas , l'homme s'est donc battu et a résisté a ses changement radicaux que connais le monde qui l'entoure par sa pensé , par ses méditations sur son temps , par ses traditions qui sont a l'abri du changement , par sa culture imperméable aux développements , comme il a été dit nous vivons dans un age ou le développement lui même rompe avec la tradition et avec la culture passé , la culture n'est plus au sens "acquise" ou "a acquérir" mais plutôt au sens "a renouveler" , notre temps a donc rompu avec les traditions , serais-ce bon pour le salut de notre société , sommes nous peut etre en perte de valeurs par cette perte de traditions et de culture , la culture est devenue donc comme une sorte de production personnelle pour la société , chaque être se construit , filtre , et médite sa propre culture , il n'est plus obligé de suivre celle de ses pères , serais-ce bénéfique ?? nous remarquons a travers le monde entier que malgré une trés grande vitesse de développement (qui a mon sens toute autre définition mais ceci serais sujet a un autre débat krishnamurtien !!)que la jeunesse et que les sociétés modernes sont en totale perte de principes , au nom du développement ? il faut donc penser sa culture , mais dans quelle voix ?

au plaisir de vous lire !
avatar
fan-art
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 415
Age : 26
Localisation : ou l'espoir est vain!
Date d'inscription : 16/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise de la culture

Message  pandore le Dim 5 Avr 2009 - 3:57

Bonsoir à tous,

je pense qu'il faut d'abord dissiper le mélange sémantique assez fréquent, entre "culture", "coutumes", et "traditions". Pour moi, dans la culture d'un peuple ou d'une ethnie, énormément de choses tiennent de l'histoire bien entendu, de l'héritage des ancêtres, mais ça serait réducteur que de dire, que la culture se résume à la transmission de valeurs communes, d'une morale, ou d'un mode de vie.

Ce que j'ai compris de l'extrait, c'est qu'il faut une réflexion permanente et renouvelée, comme pour actualiser sa culture si je puis dire, le monde a changé, c'est pas un scoop, nul ne peut vivre cloitré dans ses traditions, en refus totale de ce que lui apporte les autres, ou dans la peur du jugement s'il venait à partager la sienne.

c'est pour cela que pour moi, la crise de la culture, est tout d'abord une crise de la pensée, de la réflexion, et de l'intellect des gens. les velléités ne manquent pas à ce niveau là. Mais les penseurs se font rare, et la pensée avec.

je vous cite l'un d'eux, ça se passe de tout commentaire, ou interprétation.

" Pendant un certain temps, j'ai examiné les différentes occupations auxquelles les hommes s'adonnent dans ce monde, et j'ai essayé de choisir la meilleure. Mais il est inutile de raconter ici quelles sont les pensées qui me vinrent alors: qu'il me suffise de dire que, pour ma part, rien ne me parut meilleur que l'accomplissement rigoureux de mon dessein, à savoir: employer tout le temps de ma vie à développer ma raison et à rechercher les traces de la vérité ainsi que je me l'étais proposé.

Car les fruits que j'ai déjà goûtés dans cette voie étaient tels qu'à mon jugement, dans cette vie, rien ne peut être trouvé de plus agréable et de plus innocent; depuis que je me suis aidé de cette sorte de méditation, chaque jour me fit découvrir quelque chose de nouveau qui avait quelque importance et n'était point généralement connu. c'est alors que mon âme devint si pleine de joie que nulle autre chose ne pouvait lui importer."

Traduit du latin de Descartes.
avatar
pandore
VIP
VIP

Masculin
Nombre de messages : 2702
Age : 32
Localisation : citoyen du monde
Date d'inscription : 06/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise de la culture

Message  zeryab le Ven 24 Avr 2009 - 3:58

salut
vraiment sa fait bien longtemps que j'ai pas participé à ce forum à cause de mon PFE...je vais revenir aprés inchaallah
bon,c'est un sujet très intéressant, et Malek BENNABI à parlé beaucoup sur ça:LA CULTURE ET LA CRISE CULTURELLE DANS LE MONDE ARABE,
et avant de parler sur la crise il faut posée cette question:qu'est ce que la culture?(l'équivalent de thaqafa).
et voila une petite citation de Herriot qui nous définit cette terminologie:"la culture c'est ce qui reste quand on a tout oublié de ce qu'on a appris sur les bancs des universités".
je vais revenir après pour participé et enrichir ce sujet plus en plus (bien sur;il faut que je me quitte les bancs de l'université d'abord).... Wink
avatar
zeryab
Epautiste hyper actif(ve)
Epautiste hyper actif(ve)

Masculin
Nombre de messages : 118
Age : 32
Localisation : dans les ruelles de ma jeunesse
Date d'inscription : 01/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise de la culture

Message  fan-art le Ven 31 Juil 2009 - 14:58

j'ai répondu sur le sujet "la science favorise elle l'athéisme" celui de "jeunesse contemporaine" et celui ci , sachant que ces trois sont intimement liés ! effectivement les jeunes , les vieux , cultivés ou non , notre société , pas seulement algérienne mais mondiale se perd et se fond dans le développement , comment les trois sujets sont liés ! et ben , disons par exemple que la jeunesse contemporaine qui se cultive et qui s'instruie vas quelques fois vers l'athéisme , qui est un éxces de dévelopement si je puis dire mème si cela est faux car ce n'est pas ceci le dévelopement , et tout ceci est une crise de la culture !! qu'en pensez vous ?
avatar
fan-art
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 415
Age : 26
Localisation : ou l'espoir est vain!
Date d'inscription : 16/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise de la culture

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum