LES PARADOXES DU ROYAUME D'ALGER EN 1830

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES PARADOXES DU ROYAUME D'ALGER EN 1830

Message  ARCHIFAT le Mer 6 Aoû 2008 - 23:29

AUX AMOUREUX DE LHISTOIRE ET CEUX QUI ONT DU SOUFFLE 'LOL' JE VOUS RAPPORTE UN RECIT HISTORIQUE TRES INTRIGANT CONCERNANT L'ALGERIE EN 1830.
JE PRECISIE QUE LA SOURCE D'ORIGINE EST INCONNUE.
POUR MA SOURCE LA VOICI:

Partage-DZ > CULTURE GENERALE > Histoire
LES PARADOXES DU ROYAUME D'ALGER en 1830

http://www.partage-dz.com/forum/showthread.php?p=29505#post29505

A TRAVERS CE TEXTE JE VOUS QUE LON SRTE AVEC DES AVIS UTILE SURTOUT CONCERNANT DES TEXTES PAREILS,
BONNE LECTURE ET A VOS CLAVIERS:

"1830, voilà plus de 1000 ans que les hordes arabes ont déferlé le sabre à la main sur la terre chrétienne de Berbérie et ont imposé l'Islam. Guère de choses ont changé depuis, la piraterie maritime, largement développée depuis les frères Barberousse, a fait la fortune d'Alger sous la suzeraineté turque. Mais les belles années du XVII-ème siècle sont révolues, les affaires vont mal pour les pirates: les expéditions de razzia sur les côtes européennes de même que la course en mer se heurtent à une défense de plus en plus efficace. La population d'Alger est tombée à tout juste 30000 âmes, en comptant les 1000 esclaves qu'on a pu conserver. La vie à Alger à cette époque diffère très peu de ce qu'elle était mille ans auparavant. Les bouleversements culturels qui ont transformé l'Europe depuis la Renaissance n'ont en rien affecté la société algéroise, tout juste perturbée par le retour des "rapatriés" Maures d'Espagne. On vit à Alger comme on vivait à l'époque de Charlemagne, ou presque . La religion est omniprésente et régente toute la vie locale. C’est le pays des paradoxes.
En 1830, l'armée de Charles X qui débarque à Sidi Ferruch arrive sur une terre inconnue que l'on appelle parfois Barbarie ou Royaume d'Alger. De cette terra incognita on n'a alors que des récits très succincts de captifs ou des rares agents commerciaux et des consuls.
Le Royaume d'Alger, colonie (Beylick) Turque depuis que Barberousse a fait allégeance à la Sublime Porte trois siècles auparavant, est un royaume "improbable" qui accumule les contradictions et même les paradoxes, dans tous les domaines. Il en résulte des idées acquises aussi fausses que tenaces et qui persistent même de nos jours. C'est un cas unique "d'illusion historique"!
Voyons dans le détail l'accumulation de ces paradoxes. C'est une façon, aussi, de se plonger dans cette société particulière dont nous avons, nous les Pieds Noirs, subi, a posteriori, une très forte influence.
Paradoxe du pouvoir: l'Algérie, bien sûr, n'existe pas encore (il faudra attendre 1962); le Royaume d'Alger n'a jamais eu d'unité éthnique, ni politique, ni historique, depuis la lointaine pax romana, sa population est faite de tribus individualistes et belliqueuses, mais, curieusement, 4 à 5000 Janissaires suffisent pour maintenir sur tout le pays l'autorité (est-ce le mot juste?) du suzerain lointain. Pourtant, il serait facile à une conjuration de tribus de liquider définitivement cette présence étrangère, mais il ne se passe rien; pas le moindre petit Front de Libération Nationale depuis trois cents ans de soumission. C'est la volonté d'Allah. Bien au contraire, ce sont les Turcs qui, en utilisant les tribus les unes contre les autres, pratiquent la "méhallé", une opération militaire de récupération des impôts qui s'apparente fortement à une razzia périodique, dans les régions les plus prospères évidemment.

Paradoxe politique aussi: Alger a, de toute éternité, hébergé des pirates mais, depuis trois siècles, on pratique intensément la guerre de course en Méditerranée ainsi que des razzias régulières sur les côtes européennes, du Portugal à la Grèce et même aussi chez le frère tunisien. Les répliques maritimes européennes sont une vaine habitude. Cette attitude agressive et arrogante du Dey d'Alger est surprenante de la part d'un vassal respectueux, alors que son puissant suzerain Turc tremble maintenant devant les nations européennes qui viennent de le chasser de Grèce.
De façon toute aussi surprenante, quelques années auparavant, Napoléon en lutte avec le Sultan de Constantinople, pendant la campagne d'Egypte, recevait régulièrement du blé du Dey d'Alger, vassal du Sultan.
Paradoxe diplomatique: le Dey d'Alger entretient des relations "normales" avec les pays européens qu'il taxe arbitrairement d'un tribut régulier mais dont il continue effrontément à piller les navires et à mettre les ressortissants en esclavage. Ces mêmes pays européens viennent régulièrement bombarder Alger, sans pour autant que les représentations diplomatiques n'en souffrent durablement. Les relations avec les chambres de commerce de Marseille, de Livourne ou de Gênes se poursuivent imperturbablement, tout le monde trouve ça normal.
Les américains, eux-même, payent la dîme et se font, malgré tout, pirater leurs bateaux; leur célèbre cuirassé "USS Constitution" viendra même, depuis la lointaine Amérique, bombarder Alger, en représaille, en 1815.

Paradoxe social: Alger voit défiler dans ses bagnes des milliers de captifs européens. Les algérois sont donc parfaitement au courant de la vie en Europe et ils connaissent les biens matériels correspondants, ils sont au courant des évènements qui se déroulent en Europe. Cependant, malgré tout cela, la société algéroise n'a pas évolué depuis plus de mille ans que les Arabes sont arrivés. C'est une société figée dans une religion sans compromis et fermée à tout modernisme, délibérément enracinée dans un passé ancestral moyenâgeux.
Les connaissances scientifiques développées en Europe depuis la Renaissance leur sont totalement étrangères. On connaît les livres et l'imprimerie mais toutes les documents sont calligraphiés. Les riches familles algéroises possèdent des horloges anglaises (les plus prisées) mais aucune ne fonctionne et il n'y a pas d'horloger à Alger.
Paradoxe de la guerre de course: la piraterie en mer est vécue à Alger comme une djihad, c'est-à-dire une guerre sainte prescrite comme un devoir par le Coran .
Curieusement, cette guerre sainte est menée par des Raïs qui sont tous des renégats Européens , "Turcs de profession", et pas forcément musulmans. Les plus célèbres Raïs furent les frères Aroudj, dits Barberousse, natifs de Lesbos, en Grèce, il y eut surtout des Sardes, des Corses, des Grecs bien sûr, des Albanais mais aussi des Hollandais, des Norvégiens et même des Marseillais. Ce sont les seuls vrais marins, en dehors des "spécialistes" esclaves embarqués de force (cordiers, charpentiers, ferrons etc..).
Les cargaisons et les bateaux, volés en mer aux Européens, sont revendus à Alger (ou à Gènes) à ces mêmes Européens, parfois même à leur ex-propriétaire.
Paradoxe de la marine elle même: la flotte des pirates est constituée essentiellement de petits bateaux rapides, peu armés, mais très manoeuvrants; ce sont surtout des chébeks, gréés de voiles latines. Ils sont fabriqués sur place à Alger, avec des matériels entièrement achetés en Europe et pratiquent l'abordage. Dans un combat naval, face à une quelconque puissance européenne, la "marine" algérienne est impuissante: en 1827, lors du blocus d'Alger par l'escadre française, onze bateaux essayent de sortir en force du port d'Alger; ils se font mettre en pièces par les cinq navires français présents dans la rade, commandés par le capitaine de vaisseau Collet.
Cette flotte pirate a priori peu guerrière, a, ordinairement en face d'elle de gros navires marchands, de haute mer, pilotés par de vrais marins, mais ces navires sont peu rapides et peu ou pas armés. C'est donc finalement une marine de pacotille qui fait trembler les grandes puissances maritimes européennes, depuis des siècles. Le port d'Alger, lui-même, l' "arbalète tendue vers la mer", est un abri minuscule, ridicule par sa taille et par ses facilités réduites, par rapport aux grandes citadelles maritimes européennes."

PART 1


Dernière édition par ARCHIFAT le Mer 6 Aoû 2008 - 23:32, édité 2 fois
avatar
ARCHIFAT
Epautiste Chayeb
Epautiste Chayeb

Masculin
Nombre de messages : 1266
Age : 33
Localisation : CUBA
Date d'inscription : 12/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.new.facebook.com/group.php?gid=49562265712

Revenir en haut Aller en bas

LES PARADOXES DU ROYAUME D'ALGER en 1830

Message  ARCHIFAT le Mer 6 Aoû 2008 - 23:30

PART 2 SUITE.

"Paradoxe technique: les Maures ont résolu depuis longtemps le vieux problème de l'assistance technique aux pays non développés. Il n'y a à Alger aucun "technicien" indigène, ils tous sont "importés", gratuitement, grâce à l'esclavage. Le travail et même l'effort pour s'instruire sont considérés comme une activité inférieure et impie, indigne d'un bon croyant. On laisse ça aux esclaves .
Et puis, voilà que les Français arrivent et se démènent aussitôt pour construire des batiments, des routes, des ponts, des ports; il n'y aura plus qu'à les chasser pour tout récupérer. C'est de la piraterie, livrée à domicile !! (Il parait même qu'il faudrait bien qu'on revienne, maintenant, pour assurer le service après-vente !!).
Paradoxe de l'esclavage: on pratique à Alger l'esclavage (blanc de préférence mais noir aussi, par tradition! ) depuis une éternité, personne ne s'en offusque, même pas les grandes nations européennes qui s'indignent pourtant vertueusement de l'esclavage noir qu'elles ont pratiqué de façon cachée dans des pays lointains … et en payant les esclaves à des roitelets africains, alors qu'à Alger on les prend de force et gratuitement; ils sont livrés, à domicile et par des Raïs européens ! C'est le comble !
Paradoxe militaire: "Djezira al mahroussa" , Alger la bien gardée est considérée comme une forteresse imprenable depuis qu'une violente tempête a détruit la flotte de Charles Quint devant Cap Matifou. Certains y ont vu une protection divine ! En fait Alger est très mal défendue par une double muraille sans aucune valeur militaire. Ces murailles servent uniquement à empêcher l'entrée de maraudeurs.
Les six cents canons des forts algérois, autour du port sont considérés comme une redoutable défense. En fait ils sont tellement vétustes, mal entretenus et mal approvisionnés qu'ils ne sont bons qu'à faire un peu de bruit; on le verra clairement lorsque l'expédition de Lord Exmouth, en 1816, les réduira tous proprement au silence, en très peu de temps. La seule défense un peu solide est Sultan Kaloussi (le fort l'Empereur), encore ses canons sont-ils tournés surtout vers la ville d'Alger. Malgré toutes ces insuffisances, Alger est tout de même considérée, par toute l'Europe, comme une place forte inexpugnable.
Paradoxe agricole: l'Algérie, en 1830, possède une agriculture de pays pauvre, quoi qu'on dise. Les famines y sont fréquentes. Pourtant, en Europe, on considère l'Algérie comme un grenier à blé inépuisable; cette incongruité est répétée jusque dans des ouvrages récents, comme une vérité acquise.
La légende s'appuie sur l'image antique, véridique, de la Berbérie. A l'époque romaine, en effet, c'était un pays verdoyant, couvert de champs et de forêts , cultivé par des populations agricoles habiles et ingénieuses.
Puis sont arrivés les colonisateurs Arabes avec leurs coutumes pastorales dévastatrices de nomades du désert: les moutons et les chèvres ont dévoré la verdure et les terres fertiles, abandonnées, sans soins, sont parties avec les crues des oueds, laissant le pays aride que nous connaissions. Ibn Khaldoun, lui-même, a dit:" ’ces tribus détruisent tout sur leur passage, les forêts, les campagnes et les villes; tout pays possédé par ces tribus est un pays en ruine".
Cette agriculture pauvre est due aussi à d'autres facteurs tout aussi décisifs:
- le soc de charrue traditionnel est en bois, il ne fait qu'égratigner le sol mais ne retourne pas la terre.
- les moyens de stockage massifs des récoltes n'existent plus depuis le départ des Romains. Les rares "matamores" sont très insuffisants.
- les moyens de transport se limitent aux caravanes de mulets ou de bourricots chargés de chouaris. La charrette est inconnue en Berbérie et il n'y a pas de route.
- enfin et surtout, le droit coranique impose le système peu motivant du khammés qui prive le fellah de l'essentiel de sa récolte, les "réquisitions" du Dey faisant le reste.
Paradoxe culturel: l'illusion historique la plus formidable reste cependant le paradoxe culturel. On fait toujours passer les Arabes pour un peuple de civilisation créative et culturellement novateur. A y regarder de près, c'est une idée préconçue qui ne repose sur aucun fondement historique:
Aucun "mathématicien" arabe n'a jamais démontré le moindre théorème; la contribution arabe à l'algèbre se borne à avoir offert le mot Algèbre, c'est tout . Il en va de même avec les géomètres, les astronomes, les architectes, les alchimistes, les apothicaires, les médecins arabes dont la contribution à la connaissance scientifique de l'humanité est parfaitement nulle. Comme tous les colonisateurs, ces envahisseurs (qui, par ailleurs, sont de fins observateurs) ont véhiculé les acquis des civilisations dominées, les ont transmis et se les sont appropriés.
Pour illustrer le cas des médecins on peut raconter l'anecdote révélatrice suivante: à Alger en 1830 les toubibs ou hakems n'avaient besoin d'absolument aucune formation médicale pour exercer. Les plus consciencieux cependant relisaient et recopiaient obstinément un très ancien manuscrit attribué à un vénérable "savant" que l'on appelait Bou Krat. Personne ne savait exactement dans quel siècle il avait vécu; une enquête plus poussée révèle qu'il s'agit tout bonnement d'Hippocrate, dont le traité, vieux de plus de 2000 ans, avait été traduit du Grec en Arabe et transmis, tel quel, à travers les âges.

Comment donc une telle légende tenace de "civilisation" a-t-elle pu prendre racine ? En fait, les Arabes adorent la palabre et brillent dans l'art de la discussion et de la rhétorique; les études coraniques développent prodigieusement cette faculté qui stimule la mémoire mais tue définitivement tout esprit de logique et de critique scientifique. Les Arabes ont été et sont toujours des conteurs éblouissants C'est probablement cette tradition de "raconteurs" d'histoires merveilleuses (les Mille et une Nuits) qui ont "charmé" le Moyen Age et nous a fait avaler le reste. La "mode" ainsi lancée a été si convaincante qu'elle perdure depuis plus de mille ans comme une vérité acquise. Il faut aussi tenir compte de l'intransigeance religieuse totale refusant toute initiative intellectuelle; bien que moins radicale, la tutelle intellectuelle chrétienne, elle aussi, a résisté pendant presque quatre siècles après la Renaissance, on se souviendra longtemps des déboires de Galilée, pour ne citer que lui !

CONCLUSION

En conclusion de cette mise au point historique, les paradoxes du Royaume d'Alger méritent une extrapolation moderne.
Après une parenthèse française de 132 ans, pendant laquelle la Méditerranée a connu une paix jusque là inconnue, la boîte de Pandore a de nouveau été ouverte par des renégats, français ou autres; on les appelle les "porteurs de valise" (ou m'tournis); ils ont libéré tous les mauvais instincts du Royaume d'Alger. Les "Algériens", fiers d'avoir mis dehors la nation colonisatrice qui ne voulait, naïvement, que leur bonheur, ont largement contribué à répandre la désolation dans leur propre pays, mais aussi à travers le monde entier, toujours de façon aussi paradoxale. On ne dit plus "pirate" mais "terroriste", cependant la djihad reste la même, et les moyens improvisés sont, hélas, toujours aussi efficaces.
Les paradoxes du royaume d'Alger se poursuivent, aujourd'hui, quand une poignée de fellaghas armés de pétoires chassent la France d'Algérie, quand le chébec devenu Zodiac manque couler un navire de guerre américain dans le port d'Aden, quand trois énergumènes armés de cutters mettent à bas les symboles les plus glorieux de la technique américaine, en faisant plus de trois mille morts, ce sont toujours des paradoxes.
Les paradoxes continuent quand une Algérie, riche du pétrole que nous avions trouvé, voit sa population pléthorique crever de faim à la porte d'une Europe toujours prospère et moderniste.
On touche là un point important, car tous ces paradoxes qui semblent incohérents et irrationnels à des esprits cartésiens, ne déroutent absolument pas un esprit arabe, pour qui tout cela est naturel puisque "c'est écrit". Les Européens, une fois de plus, "ne comprennent rien à l'esprit oriental" avions-nous l'habitude de dire, nous qui avions acquis à leur contact un peu plus de subtilité. Nous les Pieds-Noirs, les seuls Européens à avoir eu 132 ans de vie commune sur la terre d'Afrique, nous sommes rejetés des discussions, l'Année de l'Algérie ne nous était pas destinée, l'incompréhension millénaire se poursuit imperturbablement."
avatar
ARCHIFAT
Epautiste Chayeb
Epautiste Chayeb

Masculin
Nombre de messages : 1266
Age : 33
Localisation : CUBA
Date d'inscription : 12/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.new.facebook.com/group.php?gid=49562265712

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PARADOXES DU ROYAUME D'ALGER EN 1830

Message  pandore le Jeu 7 Aoû 2008 - 2:04

Même si cela n’aurait pas été mentionné dans ce long texte, mensonger, on aura tous reconnu ces thèses de pieds noirs, d’une Algérie archaïque , indigène, ignorante, que les bienveillants Français ont civilisé, y ont construit des routes et des hôpitaux……….etc.

Ce qui m’étonne c’est que pour commencer, c’est très mal écrit, il y a beaucoup de fautes d’orthographe, et le style est très moyen pour rester objectif, pour ceux qui n’auront pas le courage de lire, l’Algérie d’avant 1830, c’était une bande d’indigène, pirate, avec des bateaux de fortune, très pauvres, ne possédant rien, esclavagiste, fanatique où règne un très grand désordre sociale, la culture est inexistante, et le paradoxe c’est qu’elle régnait sur la méditerrané et les grandes puissance européennes, mais il ne l’explique pas, ou par le fait que les arabes sont des bons conteurs d’histoires comme les milles et une nuit, et oui il a écrit cela ..vous pouvez vérifier le texte est juste au dessus…

Ceci n’est qu’un énième, recueil de haine, de xénophobie criante, dont nous avons l’habitude de la part des pieds noirs, qui n’ont jamais admis avoir perdu les privilèges qu’ils avaient obtenu alors qu’ils étaient des vulgaires vagabonds dans leurs pays, et qu’ils se sont construit une aristocratie de voleurs, la preuve il n’en reste que leurs récits haineux….

Il y a d’autres pieds noirs, qui raconte une autre histoire, beaucoup sont restés après l’indépendance, voici un article du Monde Diplomatique,'ça fait longtemps que je voulais vous en parler) une vraie enquête journalistique (rien à avoir avec cette disserte de collégien), ou on apprends de la bouche de Français d’Algérie, d’algériens d’origine européenne, comme il préfèrent qu’on les appellent et qui sont considérer comme ces même pieds noirs comme des traîtres……

L’article s’appelle « Sans valise ni cercueil, les pieds-noirs restés en Algérie »…..


Lisez le s’il vous plait, une vérité historique….L'article en question
avatar
pandore
VIP
VIP

Masculin
Nombre de messages : 2702
Age : 32
Localisation : citoyen du monde
Date d'inscription : 06/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PARADOXES DU ROYAUME D'ALGER EN 1830

Message  Ama-Brahim le Jeu 7 Aoû 2008 - 2:05

Encore un cracheur de venin de raciste de pied noir ou de juif nostalgique de l'Algérie française. Un grand TOZ. Passant notre chemin. efface le please, wach t'as rien trouvé de mieux ou c'est fait exprès pour nous énerver .
avatar
Ama-Brahim
Maitre Epautiste
Maitre Epautiste

Masculin
Nombre de messages : 416
Age : 40
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 17/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PARADOXES DU ROYAUME D'ALGER EN 1830

Message  sagh le Jeu 7 Aoû 2008 - 11:19

Quelques faits historiques, beaucoup de mensonges le tout servi avec une sauce haineuse pour arriver à une thèse chère à certains pied noirs, bref un texte qui ne mérite même pas qu'on rentre dans le détail.

_________________
Un Pingouin
avatar
sagh
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 942
Age : 43
Localisation : Where the street have no name
Date d'inscription : 03/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PARADOXES DU ROYAUME D'ALGER EN 1830

Message  sagh le Jeu 7 Aoû 2008 - 11:47

Merci Pandore pour le lien criant de vérité j'ai retenu deux phrases de pieds-noirs:
"Les Algériens, si vous les respectez, ils vous respectent. Moi, j’ai jamais tutoyé mon marchand de légumes. Et aujourd’hui encore, je ne le tutoie pas"

"La grande majorité des pieds-noirs a quitté l’Algérie non parce qu’elle était directement menacée, mais parce qu’elle ne supportait pas la perspective de vivre à égalité avec les Algériens !"

_________________
Un Pingouin
avatar
sagh
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 942
Age : 43
Localisation : Where the street have no name
Date d'inscription : 03/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PARADOXES DU ROYAUME D'ALGER EN 1830

Message  ARCHIFAT le Ven 22 Aoû 2008 - 2:19

VOILA MON BUT DE POSTER UN TEXTE PAREIL - JE VEUX SIGNALER QUE JE EU UN SENTIMENT DE RAGE ET DE CURIOSITé EN MEME TEMPS EN LE LISANT LA PREMIERE FOIS - EST DE VOIR VOS REACTIONS MAIS SURTOUT DE VOUS SENSIBILIDER SUR UNE CHOSE TRES IMPORTANTE ;
IL NE FAUT JAMAIS PRENDRE LES INFORMATIONS COMME ETANT JUSTE ,SURTOUT HISTORIQUE , IL FAUT TJR CHERCHER APRES LA SOURCE , UN FOIS L'ORIGINE TROUVé IL FAUT VERIFIER SA CREDIBILITé ET SA JUSTESSE .
DIEU SAIS COMBIEN NOTRE HISTOIRE A ETE MANIPULé QUE SE SOIS PAR LES COLONS OU PAR LES AJGERIENS EUX QUI ECRIVENT L'HISTOIRE A LEURS GUISE ,
LES ALGERIENS ONT TENDANCE A CROIRE TOUS CE QUE LES CHAINES FRANçAISES LEURS RAPPORTENT ,C FRANCAIS ONT DE LA HAINE POUR NOUS , ILS VEULENT TJR NOUS VOIR AU BAS DE L'ECHELLE , VOUS NAVAEZ QU'A VOIR LES INFOS , DES QUIL YA UN PTIT INCIDENT CHEZ EUX ET QUE LE PRESUMé SOIS DORIGINE ALGERIENNE LA NOUVELLE FAIT LA UNE.
MEME NOS IMMIGRés NE RECONNAISENT PLUS LEURS PAYS, ILS CROIENT QU'IL EST DEVNU UN CHAMP DE BATAIL OU IL NYA QUE DES BOMBES ET DE LA VIOLENCE PARTOUT.


Dernière édition par ARCHIFAT le Ven 22 Aoû 2008 - 15:57, édité 1 fois
avatar
ARCHIFAT
Epautiste Chayeb
Epautiste Chayeb

Masculin
Nombre de messages : 1266
Age : 33
Localisation : CUBA
Date d'inscription : 12/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.new.facebook.com/group.php?gid=49562265712

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PARADOXES DU ROYAUME D'ALGER EN 1830

Message  pandore le Ven 22 Aoû 2008 - 12:43

ARCHIFAT a écrit:
MEME NOS IMMIGRER NE RECONNAISENT PLUS LEURS PAYS, ILS CROIENT QU'IL EST DEVNU UN CHAMP DE BATAIL OU IL NYA QUE DES BOMBES ET DE LA VIOLENCE PARTOUT.

Désolé archifat, mais je reconnais bien mon pays, mais il ressemble à celui de 1995, et puis que ça soit les Media français, les journaux algeriens, les agences de presse international, ou simplement ma famille, les nouvelles sans les mêmes, et on s'en fous du traitement, c'est les vies humaines qui compte, alors oui 275 mort même pas un an, et une plus d'une centaines ces 2 derniers mois, ça ressemble un peu à un champ de batail tu trouves pas Question
avatar
pandore
VIP
VIP

Masculin
Nombre de messages : 2702
Age : 32
Localisation : citoyen du monde
Date d'inscription : 06/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PARADOXES DU ROYAUME D'ALGER EN 1830

Message  gropius le Ven 22 Aoû 2008 - 13:46

tt a fait d'acord pandore. ce n'est pas parce ke nos plages sont pleines a craker veut dire ke tt vas bien. bouira tigzirt et les isser font aussi partie de l'algerie. et les morts (allah yarhamhoum) sont des algeriens. imagine k'on te vole un truc tres chere a toi et ke tu commence a geuler et a courrir ds tt les sens et ke les passants te regarde d un air bizarre comme si t'etais un fou! ... grande solitude hein? est ce ça la solidarité?

gropius
Epautiste Chayeb
Epautiste Chayeb

Masculin
Nombre de messages : 1730
Age : 40
Localisation : partout sauf l'temma
Date d'inscription : 05/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PARADOXES DU ROYAUME D'ALGER EN 1830

Message  HBM le Ven 22 Aoû 2008 - 14:43

ARCHIFAT a écrit:

LES ALGERIENS ONT TENDANCE A CROIRE TOUS CE QUE LES CHAINES FRANçAISES LEURS RAPPORTENT ,C FRANCAIS ONT DE LA HAINE POUR NOUS , ILS VEULENT TJR NOUS VOIR AU BAS DE L'ECHELLE , VOUS NAVAEZ QU'A VOIR LES INFOS , DES QUIL YA UN PTIT INCIDENT CHEZ EUX ET QUE LE PRESUMé SOIS DORIGINE ALGERIENNE LA NOUVELLE FAIT LA UNE.

il faut dire également qu'ils disent en partie de la vérité qu'on refuse de l'admettre, notre révolution par exemple, n'est pas du tout ce qu'on croyait, et ce qu'on a enseigné, déjà même la date de l'indépendance a été manipulée, l'Algérie a été proclamée indépendante le 3 Juillet 1962 et non pas le 5 (date de la chute de la ville d'Alger en 1930)
avatar
HBM
Admin
Admin

Nombre de messages : 2704
Localisation : plus là pour le moment
Date d'inscription : 11/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PARADOXES DU ROYAUME D'ALGER EN 1830

Message  Médicis le Ven 22 Aoû 2008 - 20:44

je pense que ce texte à été rédigé juste aprés l'indépendance et que c'est meme l'oeuvre de l'OAS (l'Organisation armée secrete) qui rappelons luttait pour le maintien de "L'Algerie française"...

ces colons aux jambes noircies en défrichants les marécages (pieds noirs) pensait avoir apporté à l'algerie la civilisation...alors que c'est tt a fait le contraire...c'été une communauté d'origine européenne; un mélange d'aventuriers, d'ex prisoniers venu des 4 coins de l'europe qui avait pour but faire oublier l'algerie arabes musulmane...
avatar
Médicis
Maitre Epautiste
Maitre Epautiste

Féminin
Nombre de messages : 432
Age : 98
Localisation : alger
Date d'inscription : 28/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PARADOXES DU ROYAUME D'ALGER EN 1830

Message  gropius le Ven 22 Aoû 2008 - 20:49

Médicis a écrit:je pense que ce texte à été rédigé juste aprés l'indépendance et que c'est meme l'oeuvre de l'OAS (l'Organisation armée secrete) qui rappelons luttait pour le maintien de "L'Algerie française"...

ces colons aux jambes noircies en défrichants les marécages (pieds noirs) pensait avoir apporté à l'algerie la civilisation...alors que c'est tt a fait le contraire...c'été une communauté d'origine européenne; un mélange d'aventuriers, d'ex prisoniers venu des 4 coins de l'europe qui avait pour but faire oublier l'algerie arabes musulmane...

je veux juste rajouter berbere si c est possible! scratch

gropius
Epautiste Chayeb
Epautiste Chayeb

Masculin
Nombre de messages : 1730
Age : 40
Localisation : partout sauf l'temma
Date d'inscription : 05/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PARADOXES DU ROYAUME D'ALGER EN 1830

Message  Ama-Brahim le Ven 22 Aoû 2008 - 21:11

Médicis a écrit:je pense que ce texte à été rédigé juste aprés l'indépendance et que c'est meme l'oeuvre de l'OAS (l'Organisation armée secrete) ...
et puis relis encore une fois t'es à cotè de la plaque.
avatar
Ama-Brahim
Maitre Epautiste
Maitre Epautiste

Masculin
Nombre de messages : 416
Age : 40
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 17/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PARADOXES DU ROYAUME D'ALGER EN 1830

Message  Médicis le Sam 23 Aoû 2008 - 11:57

ce texte est disponible sur : http://algerianistesmtp.free.fr, c'est le site des anciens piedss noirs chassé d'algerie...
avatar
Médicis
Maitre Epautiste
Maitre Epautiste

Féminin
Nombre de messages : 432
Age : 98
Localisation : alger
Date d'inscription : 28/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PARADOXES DU ROYAUME D'ALGER EN 1830

Message  HBM le Sam 23 Aoû 2008 - 12:31

Médicis a écrit:je pense que ce texte à été rédigé juste aprés l'indépendance et que c'est meme l'oeuvre de l'OAS (l'Organisation armée secrete) qui rappelons luttait pour le maintien de "L'Algerie française"...

ces colons aux jambes noircies en défrichants les marécages (pieds noirs) pensait avoir apporté à l'algerie la civilisation...alors que c'est tt a fait le contraire...c'été une communauté d'origine européenne; un mélange d'aventuriers, d'ex prisoniers venu des 4 coins de l'europe qui avait pour but faire oublier l'algerie arabes musulmane...

si tu lis bien ce texte à été rédigé en 2006/2007 à l'occasion de l'année de l'Algérie en France, par des ex pieds noirs, qui n'ont pas eu la chkara nta3 dreahem à cet occasion comme tout les autres cha'hamine
avatar
HBM
Admin
Admin

Nombre de messages : 2704
Localisation : plus là pour le moment
Date d'inscription : 11/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PARADOXES DU ROYAUME D'ALGER EN 1830

Message  El Cortobi le Dim 31 Aoû 2008 - 15:39

HBM a écrit:
Médicis a écrit:je pense que ce texte à été rédigé juste aprés l'indépendance et que c'est meme l'oeuvre de l'OAS (l'Organisation armée secrete) qui rappelons luttait pour le maintien de "L'Algerie française"...

ces colons aux jambes noircies en défrichants les marécages (pieds noirs) pensait avoir apporté à l'algerie la civilisation...alors que c'est tt a fait le contraire...c'été une communauté d'origine européenne; un mélange d'aventuriers, d'ex prisoniers venu des 4 coins de l'europe qui avait pour but faire oublier l'algerie arabes musulmane...

si tu lis bien ce texte à été rédigé en 2006/2007 à l'occasion de l'année de l'Algérie en France, par des ex pieds noirs, qui n'ont pas eu la chkara nta3 dreahem à cet occasion comme tout les autres cha'hamine

Je penses que c'est tjr des pied-noirs et non pas des ex....c'est leur grand retour en algerie...hmmm....ils sont meme acceuillis en grandes pompes!
avatar
El Cortobi
Epautiste Chayeb
Epautiste Chayeb

Masculin
Nombre de messages : 2564
Age : 34
Date d'inscription : 29/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PARADOXES DU ROYAUME D'ALGER EN 1830

Message  urban legend le Dim 31 Aoû 2008 - 16:26

Médicis a écrit:ce texte est disponible sur : http://algerianistesmtp.free.fr, c'est le site des anciens piedss noirs chassé d'algerie...

bahhh ma grand mere est pied noire !!!! elle est partie en 1962 en france pour rejoindre un pays qu'elle ne connait pas !! et wi c triste l'histoire de l'algerie Crying or Very sad mais bon c la vie
avatar
urban legend
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 795
Age : 26
Localisation : le mont Athos
Date d'inscription : 31/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PARADOXES DU ROYAUME D'ALGER EN 1830

Message  El Cortobi le Dim 31 Aoû 2008 - 16:28

une idee m'est venue a l'esprit ...mais je la laisse pour plus tard!...
avatar
El Cortobi
Epautiste Chayeb
Epautiste Chayeb

Masculin
Nombre de messages : 2564
Age : 34
Date d'inscription : 29/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PARADOXES DU ROYAUME D'ALGER EN 1830

Message  El Cortobi le Dim 31 Aoû 2008 - 16:39

urban legend a écrit:
Médicis a écrit:ce texte est disponible sur : http://algerianistesmtp.free.fr, c'est le site des anciens piedss noirs chassé d'algerie...

bahhh ma grand mere est pied noire !!!! elle est partie en 1962 en france pour rejoindre un pays qu'elle ne connait pas !! et wi c triste l'histoire de l'algerie Crying or Very sad mais bon c la vie

Comment se fait -il que ni ton pere ni ta mere (ca depend de quelle grand-mere tu parles) ne sont pas parti avec elle? a moins que tu sois en france la?...du cote de Toulon ou Montpellier...
avatar
El Cortobi
Epautiste Chayeb
Epautiste Chayeb

Masculin
Nombre de messages : 2564
Age : 34
Date d'inscription : 29/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PARADOXES DU ROYAUME D'ALGER EN 1830

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum