(Octobre 1988- Mai 2008 ) La boucle est bouclée ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(Octobre 1988- Mai 2008 ) La boucle est bouclée ?!

Message  pandore le Jeu 29 Mai 2008 - 18:37

Je vous livre une couverture étrangères de cet évènement qui paralyse la deuxième ville d’Algérie el bahia « oran », jeunesse désespérés ? Supporters de foot hooligan ? Bande de voyous ? chacun les appelle comme il veut ! Sans cautionner leur violence, je comprends leur rage !! Je reviens après des extraits de l’article pour mettre tout le monde à la page, on a cette fâcheuse tendance à ne voir que se qui se passe à Alger

Journal LE MONDE | 28.05.08

Véhicules saccagés, pillages, agences bancaires attaquées, barricades sur la rue principale, population apeurée... Oran, la seconde ville d'Algérie, a connu, lundi 26 et mardi 27 mai, deux jours d'émeutes. C'est l'annonce de la relégation en seconde division de l'équipe locale de football, le Mouloudia d'Oran, qui a servi de détonateur à ces violences. Celles-ci font craindre une éventuelle répétition des émeutes d'octobre 1988, pour la démocratie et le multipartisme, qui avaient été réprimées dans le sang………
……..Ces violences, qui se déclenchent parfois pour des prétextes anodins, traduisent une exaspération grandissante alors que le pays vit dans un état d'hibernation politique prolongé. La campagne lancée il y a quelque mois pour un changement de la Constitution permettant à M. Bouteflika de briguer un troisième mandat présidentiel s'atténue !


Terrible oui ! Mais prévisible aussi vous serez d’accord avec moi !
La radeau de fortune ou le rideau de fer ? Quel choix pour ces jeunes !!
Emeutes ethniques ou tribales à Ghardaïa, pour le foot à Oran, Pour un jeune mort à Tizi y a quelques années ? Sommes nous obligés d’être aussi réducteurs ?
Qu’attend le pouvoir, que ça pète à Alger, croyez moi c’est pour bientôt en tout cas, les brigades anti-émeutes, et les matraques sont toujours prêts !

Vous savez j’attends pas vraiment de réponses, je suis trop jeune pour vous parler de « bekri » ou « zmane » et trop vieux pour croire encore à un autre visage de l’Algérie, et surtout pas avec ces gens là au pouvoir !!

Pendant ce temps là, il faut continuer la chasse aux convertis, aux chrétiens ça marche bien, ça détourne l’attention, et ça isole l’Algérie encore plus ! et puis surtout c’est eux la sources de tout nos problèmes nous l’oublions pas !


Dernière édition par pandore le Jeu 29 Mai 2008 - 19:27, édité 1 fois
avatar
pandore
VIP
VIP

Masculin
Nombre de messages : 2702
Age : 32
Localisation : citoyen du monde
Date d'inscription : 06/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Octobre 1988- Mai 2008 ) La boucle est bouclée ?!

Message  nabila97 le Jeu 29 Mai 2008 - 19:05

bonjour pandor
que veux tu c'est malheureux tout ça mais je crains que se ne soit pas uniquement l'affaire des assoiffés du pouvoir et du dollar il est vrai que qu'ils sont responsables à 90% mais les parents ont aussi une grande part de responsabilité là dedans; ou sont les parents lorsque leurs enfants volent,cassent,agressent,pillent...?bcp me diront que c'est la misère qui leur fait faire ça, moi je dirai non l'histoire là déjà prouvé avec d'autres grandes nations qui se sont soulevées,révoltées et gagner par la suite mais la différence avec nous c'est que se sont des peuples instruits chose que malheureusement notre nation est minoritaire ds se domaine et c'est toute la différence.
avatar
nabila97
Epautiste très actif(ve)
Epautiste très actif(ve)

Féminin
Nombre de messages : 75
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Octobre 1988- Mai 2008 ) La boucle est bouclée ?!

Message  sidali06 le Mar 3 Juin 2008 - 15:51

slt a tous, je crois que notre jeunesse et notre peuple s'éxprime souvent par la violence, les emmeutes,,,,, parceque c'est le dernier recours qui reste a faire,

je crois que dans les pays dévelopés comme par exemple la france ou autres, les classes politiques et l'élite en générale font des débats public pour pouvoir résoudre les problemes du quotidien et pour éviter que des situations proche a celle de notre pays se déclanche,

on faisant un petit apercu de l'histoire de notre jeunne pays, on vois que des événements similaires se sont produit dans tout le territoir national, avec en général des revendications similaire de l'ordre culturel, économique, ou politique, mais c'est des problemes concrets que vivent les populations au quotidiens, soit en kabylie ou dans le constantinoi ou dans le sud ou aileurs
c soit le chomage, la mal vie , la langue ou la culture, la mal géstion ;;;;;;;

allors ou est notre élites et les gens qui nous gouvernent (qu'il fassent leurs travail) pour que ca ne déclanche pas une autre guerre civile comme celle des années 90 A 2000.

parceque ce qui s'est passé durant ces années ce n'etait que le fruit de toutes ses révoltes populaires que des gens intélligents et makiavéliques on su éxploité a des faim politicoreligieuse, pour foutre le pays dans une violence jamais égalé dans le monde,
LE plus mauvais dans tout ca est que les meme érreures qu'il ya eu ds les années 70,80, se refassent aujourdhui, et que la violence est tj présente dans notre pays, elle n'attend que le moment opportun pour ce déclancher, ya rebbi weter;;

voila ce que j'avait a dire je vous recommende de continuer ce débat parseque sinon, on va tous décendre dans la rue et cassé la baraque ou el hala,,,,

merci a+
avatar
sidali06
Hyper Epautiste
Hyper Epautiste

Masculin
Nombre de messages : 293
Age : 36
Localisation : méditéranée
Date d'inscription : 22/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Octobre 1988- Mai 2008 ) La boucle est bouclée ?!

Message  archisamy le Mar 24 Juin 2008 - 5:20

pandore a écrit:Je vous livre une couverture étrangères de cet évènement qui paralyse la deuxième ville d’Algérie el bahia « oran », jeunesse désespérés ? Supporters de foot hooligan ? Bande de voyous ? chacun les appelle comme il veut ! Sans cautionner leur violence, je comprends leur rage !! Je reviens après des extraits de l’article pour mettre tout le monde à la page, on a cette fâcheuse tendance à ne voir que se qui se passe à Alger

Journal LE MONDE | 28.05.08

Véhicules saccagés, pillages, agences bancaires attaquées, barricades sur la rue principale, population apeurée... Oran, la seconde ville d'Algérie, a connu, lundi 26 et mardi 27 mai, deux jours d'émeutes. C'est l'annonce de la relégation en seconde division de l'équipe locale de football, le Mouloudia d'Oran, qui a servi de détonateur à ces violences. Celles-ci font craindre une éventuelle répétition des émeutes d'octobre 1988, pour la démocratie et le multipartisme, qui avaient été réprimées dans le sang………
……..Ces violences, qui se déclenchent parfois pour des prétextes anodins, traduisent une exaspération grandissante alors que le pays vit dans un état d'hibernation politique prolongé. La campagne lancée il y a quelque mois pour un changement de la Constitution permettant à M. Bouteflika de briguer un troisième mandat présidentiel s'atténue !


Terrible oui ! Mais prévisible aussi vous serez d’accord avec moi !
La radeau de fortune ou le rideau de fer ? Quel choix pour ces jeunes !!
Emeutes ethniques ou tribales à Ghardaïa, pour le foot à Oran, Pour un jeune mort à Tizi y a quelques années ? Sommes nous obligés d’être aussi réducteurs ?
Qu’attend le pouvoir, que ça pète à Alger, croyez moi c’est pour bientôt en tout cas, les brigades anti-émeutes, et les matraques sont toujours prêts !

Vous savez j’attends pas vraiment de réponses, je suis trop jeune pour vous parler de « bekri » ou « zmane » et trop vieux pour croire encore à un autre visage de l’Algérie, et surtout pas avec ces gens là au pouvoir !!

Pendant ce temps là, il faut continuer la chasse aux convertis, aux chrétiens ça marche bien, ça détourne l’attention, et ça isole l’Algérie encore plus ! et puis surtout c’est eux la sources de tout nos problèmes nous l’oublions pas !

Bonjour Pandore,
C'est dommage qu'un tel sujet n'ait pas sucité davantage attention de la part de nos epautistes.
T'as bien résumé la situation, c'est pour ca peut etre que les autres ne trouvent pas des choses à dire, mais quand même, je profite pour en dire un pe plus;
Octobre 88 était inévitable, car le peuple n'en pouvait plus avec le régime en place à l'époque, mais à la différence des mouvements populaires de l'année 68 dans la plupart des pays occidentaux (USA avc les black panthers, en espagne contre le régime de Franco, en URSS contre le comminisme falsifié, en angleterre contre la reine, ou enfin en France contre la société de consommation), la révolte des algériens a été bien orchestré par les les hautes sphères pour changer de politique radicalement et de basculer soit disant vers une démocratie républicaine et multipartiste, ces gens là qui étaient au sein du FLN mais qui ont voulu le rénover n'avaient pas de crédibilité devant ce bloc unique, donc le seul moyen était de faire un travail durable sur le peuple, car octobre 88 tire ses racines au moins aux début des années 80, avec toutes les tentatives d'appauvrissement, les scandales (26 MIlliaars de dollars)...
C'est cette agitation qui a permis la création de partis politiques "lternatifs" au FLN, que cette même élite qui a orchestré ce coup d'état latent commande.Et puis vous connaissez la suite (le FIS etc...)
Donc le mal peut durer encore tant qu'il ya pas un vrai soulevement populaire (dans la classe travailleuse, dans l'école, dans la rue et au sein même de la famille), y'aura pas de changement.
Qu'ils remettent Ouyahia, ou un autre (d'ailleurs se sont tjours les mêmes, à croire que l'ENA est fermé depuis 1970)
ne change pratiquement rien du tout.

PS: si je parle là de soulèvement populaire, je ne fait aucunement allusion à un soulèvement violent, mais à un soulèvement pacifique, basé sur la désobéissance civile.
avatar
archisamy
Epautiste hyper actif(ve)
Epautiste hyper actif(ve)

Masculin
Nombre de messages : 104
Age : 37
Localisation : Dans une Algérie meilleure
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Octobre 1988- Mai 2008 ) La boucle est bouclée ?!

Message  El Cortobi le Mar 24 Juin 2008 - 14:50

archisamy a écrit:
pandore a écrit:Je vous livre une couverture étrangères de cet évènement qui paralyse la deuxième ville d’Algérie el bahia « oran », jeunesse désespérés ? Supporters de foot hooligan ? Bande de voyous ? chacun les appelle comme il veut ! Sans cautionner leur violence, je comprends leur rage !! Je reviens après des extraits de l’article pour mettre tout le monde à la page, on a cette fâcheuse tendance à ne voir que se qui se passe à Alger

Journal LE MONDE | 28.05.08

Véhicules saccagés, pillages, agences bancaires attaquées, barricades sur la rue principale, population apeurée... Oran, la seconde ville d'Algérie, a connu, lundi 26 et mardi 27 mai, deux jours d'émeutes. C'est l'annonce de la relégation en seconde division de l'équipe locale de football, le Mouloudia d'Oran, qui a servi de détonateur à ces violences. Celles-ci font craindre une éventuelle répétition des émeutes d'octobre 1988, pour la démocratie et le multipartisme, qui avaient été réprimées dans le sang………
……..Ces violences, qui se déclenchent parfois pour des prétextes anodins, traduisent une exaspération grandissante alors que le pays vit dans un état d'hibernation politique prolongé. La campagne lancée il y a quelque mois pour un changement de la Constitution permettant à M. Bouteflika de briguer un troisième mandat présidentiel s'atténue !


Terrible oui ! Mais prévisible aussi vous serez d’accord avec moi !
La radeau de fortune ou le rideau de fer ? Quel choix pour ces jeunes !!
Emeutes ethniques ou tribales à Ghardaïa, pour le foot à Oran, Pour un jeune mort à Tizi y a quelques années ? Sommes nous obligés d’être aussi réducteurs ?
Qu’attend le pouvoir, que ça pète à Alger, croyez moi c’est pour bientôt en tout cas, les brigades anti-émeutes, et les matraques sont toujours prêts !

Vous savez j’attends pas vraiment de réponses, je suis trop jeune pour vous parler de « bekri » ou « zmane » et trop vieux pour croire encore à un autre visage de l’Algérie, et surtout pas avec ces gens là au pouvoir !!

Pendant ce temps là, il faut continuer la chasse aux convertis, aux chrétiens ça marche bien, ça détourne l’attention, et ça isole l’Algérie encore plus ! et puis surtout c’est eux la sources de tout nos problèmes nous l’oublions pas !

Bonjour Pandore,
C'est dommage qu'un tel sujet n'ait pas sucité davantage attention de la part de nos epautistes.
T'as bien résumé la situation, c'est pour ca peut etre que les autres ne trouvent pas des choses à dire, mais quand même, je profite pour en dire un pe plus;
Octobre 88 était inévitable, car le peuple n'en pouvait plus avec le régime en place à l'époque, mais à la différence des mouvements populaires de l'année 68 dans la plupart des pays occidentaux (USA avc les black panthers, en espagne contre le régime de Franco, en URSS contre le comminisme falsifié, en angleterre contre la reine, ou enfin en France contre la société de consommation), la révolte des algériens a été bien orchestré par les les hautes sphères pour changer de politique radicalement et de basculer soit disant vers une démocratie républicaine et multipartiste, ces gens là qui étaient au sein du FLN mais qui ont voulu le rénover n'avaient pas de crédibilité devant ce bloc unique, donc le seul moyen était de faire un travail durable sur le peuple, car octobre 88 tire ses racines au moins aux début des années 80, avec toutes les tentatives d'appauvrissement, les scandales (26 MIlliaars de dollars)...
C'est cette agitation qui a permis la création de partis politiques "lternatifs" au FLN, que cette même élite qui a orchestré ce coup d'état latent commande.Et puis vous connaissez la suite (le FIS etc...)
Donc le mal peut durer encore tant qu'il ya pas un vrai soulevement populaire (dans la classe travailleuse, dans l'école, dans la rue et au sein même de la famille), y'aura pas de changement.
Qu'ils remettent Ouyahia, ou un autre (d'ailleurs se sont tjours les mêmes, à croire que l'ENA est fermé depuis 1970)
ne change pratiquement rien du tout.

PS: si je parle là de soulèvement populaire, je ne fait aucunement allusion à un soulèvement violent, mais à un soulèvement pacifique, basé sur la désobéissance civile.

Archisamy...l'ENA n'a jamais fermee rak ghalet kho...peut etre juste un changement du sigle....
avatar
El Cortobi
Epautiste Chayeb
Epautiste Chayeb

Masculin
Nombre de messages : 2564
Age : 34
Date d'inscription : 29/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Octobre 1988- Mai 2008 ) La boucle est bouclée ?!

Message  archisamy le Mar 24 Juin 2008 - 19:46

Archisamy...l'ENA n'a jamais fermee rak ghalet kho...peut etre juste un changement du sigle....[/quote]


Slt El cortobi,
Si je parle de "fermeture de l'ENA", c'est au sens figuré que je le sous entends, donc je fais allusion à ce phénomène de maintien des porte feuilles minitériels par les mêmes personnes (les clasics de l'exécutif).
@+
avatar
archisamy
Epautiste hyper actif(ve)
Epautiste hyper actif(ve)

Masculin
Nombre de messages : 104
Age : 37
Localisation : Dans une Algérie meilleure
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Octobre 1988- Mai 2008 ) La boucle est bouclée ?!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum