un article de presse pas trés encourageant !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: un article de presse pas trés encourageant !!

Message  mio le Mar 24 Juil 2007 - 11:56

Malheureusement, je ne peux qu’être d’accord avec cet article, l’architecture est a l’image de notre pays, l’anarchie totale, je rajoute qu’il faut associer ce problème a un manque d’identité architecturale, de main d’œuvre qualifiée et l’urgence des réalisations (dans les années 70) pour répondre aux problèmes de logement ……….
est ce qu'en Algérie y a des architectes paysagistes ? et est ce qu’on fait appel a eux ?
avatar
mio
Epautiste
Epautiste

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 29/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un article de presse pas trés encourageant !!

Message  zeryab le Jeu 26 Juil 2007 - 1:23

salut Very Happy
c'est un sujet trés intéressant,facil à lire mais trés difficile à répondre???
le probleme dans ce sujet et trés vaste,on peu dire que c'est un probleme de politique...probleme de manque des mains d’œuvre qualifiée...probleme dans les spécialités de l'architecture(paysagiste;déco;architecte d'interieur et d'exterieur...etc)...etc.
et bien sur le conflit entre ces facteurs .
par exemle:c'est bizar de voir chez nous que la conception d'un batiment se faite par un seul architecte affraid ,au contraire chez les etrangers(europe ou l'amérique...);la conception d'un seul batiment se faite par plusieur architectes...
et a cause de ça il y a un océan entre le coté esthetique et le coté technique...et plusieur problemes de ce jaure....
et meme chez nous il n'existe pas des intervantions urbain(comme le baron haussman par exemple),il n'existe pas des projets de réhabilitation ou de ce type des projets..
et enfin pour les révues et les bouquins d'architecure et d'urbanisme,il y a un manque au niveau nationale Exclamation Exclamation ,et bien sur aussi le manque de la lécture...

PS:c'est just pour te dire que les etudiants d'archi n'aiment pas les grands texte,c'est dificile à lire lol! Arrow


Dernière édition par le Jeu 26 Juil 2007 - 10:51, édité 1 fois
avatar
zeryab
Epautiste hyper actif(ve)
Epautiste hyper actif(ve)

Masculin
Nombre de messages : 118
Age : 32
Localisation : dans les ruelles de ma jeunesse
Date d'inscription : 01/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un article de presse pas trés encourageant !!

Message  zeryab le Jeu 26 Juil 2007 - 2:41

je suis un etudiant en 3eme année accépté en 4eme année lol! architecture
mais just une question :pour quoi?
avatar
zeryab
Epautiste hyper actif(ve)
Epautiste hyper actif(ve)

Masculin
Nombre de messages : 118
Age : 32
Localisation : dans les ruelles de ma jeunesse
Date d'inscription : 01/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un article de presse pas trés encourageant !!

Message  zeryab le Jeu 26 Juil 2007 - 3:14

merci c'est trés joli lol!
bonne courage
avatar
zeryab
Epautiste hyper actif(ve)
Epautiste hyper actif(ve)

Masculin
Nombre de messages : 118
Age : 32
Localisation : dans les ruelles de ma jeunesse
Date d'inscription : 01/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un article de presse pas trés encourageant !!

Message  moh95 le Jeu 26 Juil 2007 - 11:42

Bonjour à tous,

Je crois qu'il est évident à tous que côté "ARCHITECTURE" c'est pas trop ça en Algérie. Ce n'est pas seulement une question d'esthétique. Si seulement c'était le cas.

Je ne voudrai pas parler ici de la responsabilité des politiciens, ni de la responsabilité des citoyens. L'éducation "architecturale et esthétique" commence au primaire et à la maternelle voire à la "mosquée" pour ceux qui fréquentent les écoles coraniques. Mais bon l'éducation civique ne relève pas au premier chef des architectes.

Je voudrai plutôt parler de la responsabilité des architectes et des étudiants en architecture. Ne dit on pas qu'un architecte construit d'abord pour un contexte, aussi "pourri" soit il. Le tout est de connaître ce contexte dans ses réalités sociales, économiques, politiques, culturelles, etc.

La réalité algérienne aujourd’hui, en attendant l'éducation civique des uns et des autres, de mon point de vue se résumé à quelques évidences. Celle qui me marque le plus c'est qu'aucune attention n'est portée "à l'extérieur". Malheureusement aujourd'hui, contrairement aux casbah, cet extérieur est nettement plus grand que les intérieurs. les perspectives sont plus importantes, les angles de vues plus grands et on ne peut se satisfaire d'une sorte d'agrandissement des espaces extérieurs des anciennes casbahs ou ksours. Le vide qui en résulte nécessite de nouveaux usages, exige une nouvelle esthétique et rend indispensable une nouvelle problématisation de l'action architecturale. Une problématisation qui prend acte de la réalité. Il ne s'agit de porter des jugements négatifs sur celle ci mais de faire corps avec celle ci pour proposer une qualité de l'espace architectural et urbaine qui puisse se réaliser et se vivre.

Pour dire plus simplement, la recherche architecturale celle des ateliers d'architecture à l'école ou celle des laboratoires de recherche, voire celle des agences d'architecture, doit donc formuler des problématiques émanant de cette réalité et non pas d'essayer de calquer des formes architecturales et urbaines émanant de cultures d'ailleurs. Ce n'est même pas une simple question de tradition. Que le ministre des affaires religieuses exige un retour à la tradition est symptomatique de l'échec des architectes. Il faut aller vers l'avant, la tradition c'est certes une certaine symbolique évocatrice d'une certaine culture, mais elle doit s'inscrire dans son temps. L'architecte emporte la société vers un avenir, ancre celle ci dans son époque et lui fait voir son présent.

... Une urgence je dois vous quitter...

A suivre donc...

Moh95.
avatar
moh95
Epautiste hyper actif(ve)
Epautiste hyper actif(ve)

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 21/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un article de presse pas trés encourageant !!

Message  moh95 le Ven 27 Juil 2007 - 15:14

Bonjour,

Voici donc la suite .....

Pour faire vite, on devrais me semble t il, se poser chacun à son niveau ce que l'on peut faire pour améliorer le manque de qualité architecturale dans notre pays. La recherche pousée de la quantité a été souvent synonyme de non-qualité, alors que faire.

Pourquoi saupoudrer les plan masses d'espaces verts si ceux si ne sont jamais réalisés. Pourquoi supputer sur un formalisme accrue si la réalité est faite de "cubes". Pourquoi travailler sur des programmes venue d'ailleurs si la principale crise du pays est celle du "logement" et de l'espace habité en général. Enfin que veux dire une image séduisante dans une revue faite par un Koolhas, gehry, Himelblau ou autres alors que nous avons besoin d'abord besoin du strict minimum, mais "du bon minimum". Alors quel est ce minimum qualitatif qui doit accompagner la quantité.

Adolph Loos puis Mies après lui, voyaient déjà que «more is less ». Il ne s’agit pas de trop en faire. Je suis personnellement contre le superflus. Pourquoi mettre de l’enduit et de la peinture si le béton brut suffit pour exprimer une esthétique. Si les algériens s’arrêtent au parpaing dans leurs façades alors pourquoi ne pas concevoir un parpaing « esthétique » par sa couleur, ses dimensions et ses jointures. Si les barreaudages ont autant de succès c’est qu’il y a besoin de se protéger du vol. Ce que je veux dire c’est qu’il est facile de critiquer la réalité. Le plus intéressant c’est d’en prendre acte. Les exemples peuvent être multiples. Là je parle uniquement de l’aspect extérieur. Bien sûre l’architecture ce n’est pas que cela. C’est surtout l’agencement intelligent de la matière et des immeubles pour construire des espaces habités de qualité. Protégés du soleil excessif, bien ventilé, permettant les vues tout en protégeant des agressions visuelles, permettant l’écoute et la respiration de l’air tout en protégeant de la pollution sonore et atmosphérique. Parfois une simple disposition intelligente du bâti permet de régler pas mal de problèmes.

Ce que je veux dire c’est que pour faire de la qualité ce n’est pas forcément en faisant du gaspillage. Penser toujours au strict minimum, celui qui économise l’argent de votre client et fait du bien à tous.

Je crois que toi étudiant, tu peux, et tu dois exiger de ton enseignant de réfléchir sur la réalité qui t'entoure, sans tomber dans la critique systématique. Encore une fois je srois que c’est de l’intelligence pragmatique etla créalivité des futurs architectes que viendra le salut.

Je m’arrête là, A bientôt.
avatar
moh95
Epautiste hyper actif(ve)
Epautiste hyper actif(ve)

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 21/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un article de presse pas trés encourageant !!

Message  El Cortobi le Ven 27 Juil 2007 - 16:29

salut amis et confreres (sic)...
Desole mais faute de temps, je viens juste de lire l'article et quelques commentaires....permettez moi de vous dire....mais a mon avis...ne parlons pas trop, je sens que ce topic decoulant de cet article a plus allure d'un essaie philosophique a base literaire....au lieu de trop tergiverser il faut passe a l'acte....et d'apres mon experience on ne peut pas trop parler sur un sujet sans passer a la pratique....en architecture et en urbanisme nos laboratoires sont les villes et batisses...alors priere, je vous en pri arretons ce massacre philo-litero-emotionel!

Sans rancunes...
avatar
El Cortobi
Epautiste Chayeb
Epautiste Chayeb

Masculin
Nombre de messages : 2564
Age : 34
Date d'inscription : 29/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un article de presse pas trés encourageant !!

Message  El Cortobi le Ven 27 Juil 2007 - 20:36

Whats wrong MR Skyline?....
c dommage...mais allez cher frere reste tu nous manqueras...j'esperes que ce n'est pas mon message qui t'as fait disparaitre....

Si tu pars, c'est ton choix l'ami...mais...


Dernière édition par le Sam 28 Juil 2007 - 2:03, édité 2 fois
avatar
El Cortobi
Epautiste Chayeb
Epautiste Chayeb

Masculin
Nombre de messages : 2564
Age : 34
Date d'inscription : 29/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un article de presse pas trés encourageant !!

Message  moh95 le Ven 27 Juil 2007 - 23:00

M. El Kortbi,

Un forum, c'est fait pour "dire et lire". Tu nous demandes d'agir alors dis nous comment?

J'ai parcouru tes messages et je trouve particulièrement peu "actif", je veux dire par là que TES INTERVENTIONS RAREMENT CONSTRUCTIVES.

Mais bon, j'espère que tu agis de ton côté, architecturalement parlant je veux dire.

Pour ma part, je ne quitterai pas le forum, comme l'a fait Skyline, mais j'interviendrai si besoin pour aider nos jeunes étudiants.

Chers étudiants j'aurai peut être pour vous un projet qui vous intéressera. A mon retour à Alger je verrai si ça peut se concrétiser.

Merci pour l'Admin. du Forum et à un de ces 4.
avatar
moh95
Epautiste hyper actif(ve)
Epautiste hyper actif(ve)

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 21/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un article de presse pas trés encourageant !!

Message  El Cortobi le Lun 30 Juil 2007 - 19:33

Moh 95, salam...

Je te repnderais en mp, car a chaque fois que je post ma reponse elle est suprimee par l'admin...j'ai demande les raisons de cette censure mais je n'ai pas recu de reponse....enfin bonne continuation


Message de l'administrateur :

Prochain hors sujet et vous serez banni.
avatar
El Cortobi
Epautiste Chayeb
Epautiste Chayeb

Masculin
Nombre de messages : 2564
Age : 34
Date d'inscription : 29/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un article de presse pas trés encourageant !!

Message  Namir le Jeu 9 Aoû 2007 - 16:03

Bonjour à tous,

Je viens de me rendre compte que Skyline pigeon est parti, étrange départ d'autant qu'il ne cessait d'enrichir le forum de ses ponctuations.

Dommage je n'ai pas eu le plaisir de le connaître d'avantage d'autant que c'est un vieux de la vieille.

Peut être nous a-t-il quitté car nous devenions inintéressant et ce forum aussi par la même occasion. Donc sachant lui redonner vie les amis et le plutôt sera le mieux car ce champs d'expression qui nous ai destiné doit avoir l'encouragement et l'enrichissement de tous.

Méditons la dessus et à bientôt...que la paix soit sur vous tous!!

Namir
avatar
Namir
Epautiste hyper actif(ve)
Epautiste hyper actif(ve)

Masculin
Nombre de messages : 121
Age : 47
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 05/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un article de presse pas trés encourageant !!

Message  El Cortobi le Jeu 9 Aoû 2007 - 17:04

tout a fait d'accord khoya Namir...et que la raison l'emporte!
avatar
El Cortobi
Epautiste Chayeb
Epautiste Chayeb

Masculin
Nombre de messages : 2564
Age : 34
Date d'inscription : 29/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un article de presse pas trés encourageant !!

Message  moh95 le Jeu 9 Aoû 2007 - 18:10

Puisque l'article en question dans cette rubrique a été retiré par skyline le revoici.... revenons donc au sujet.



Architecture. Urgence d’une réflexion : Le beau, allié du bien
(El Watan 19/07/2007)

Que faire contre le processus d’enlaidissement qui frappe l’Algérie à travers ses constructions sans âme et une mise à l’écart de l’architecture en tant que réflexion, pratique et art ?

Se plaindre, s’horrifier, pleurer même de voir comment les sites urbains et les agglomérations rurales perdent toute harmonie, tout cachet, tout sens esthétique, rivalisant en aberrations, en outrances et en laideurs, sous la frénésie constructiviste qui détruit les sites et dénature notre patrimoine architectural, pourtant reconnu mondialement pour son originalité, sa richesse et sa diversité. Il semble que les seuls moteurs de la construction désormais soient ceux de l’argent — public ou privé — et de l’ignorance des fondements universels de l’architecture. Mais, quand on parle d’esthétique, il y a toujours un politicien ou un bureaucrate pour rétorquer que c’est un luxe, voire du snobisme, alors que tant de pauvres gens ne sont pas logés, que tant d’équipements publics manquent, etc. Entre temps, les pauvres gens, et d’ailleurs aussi les moins pauvres, ne sont pas encore logés et quand ils le sont, c’est dans des cités ingérables, inadaptées, à la durée de vie si limitée que de très anciennes constructions leur tiennent tête, comme le montrait pathétiquement ce père de famille qui a perdu les siens lors du séisme de 2003 et qui demandait au cours d’un procès récent qu’on lui explique comment des immeubles neufs s’étaient écroulés à la première secousse comme des châteaux de cartes quand des maisons de l’époque coloniale avaient résisté ? Refuser de parler d’esthétique en architecture, c’est refuser de parler de qualité des constructions. En architecture, depuis que le monde est monde, l’esthétique est inséparable de la prise en charge des besoins de la société et de l’économie et des impératifs techniques. Elle ne répond pas à la simple recherche d’une apparence agréable mais s’inscrit dans une approche culturelle et patrimoniale et la recherche des moyens les plus économiques. Chaque civilisation, chaque pays, chaque région du monde a développé des manières de bâtir qui sont le fruit d’une longue expérience humaine, d’une adaptation au milieu, de la disponibilité des matériaux, des structures sociales et des valeurs culturelles ou autres. Quand on regarde une photographie prise en Indonésie, en Bretagne ou au Mali, il suffit de jeter un œil sur les paysages ou les constructions pour situer le lieu. Peut-on en dire autant de nos cités ou régions qui possédaient de riches traditions architecturales, aujourd’hui effacées et niées sous des amoncellements de blockhaus immondes bardés de fer ? L’exemple de la Kabylie est là qui perd de manière peut-être irrémédiable son patrimoine architectural, élément d’identité et de richesse forgé par des ancêtres avisés qui savaient par exemple, selon l’altitude des villages et donc leur pluviométrie normaliser la déclivité des toits. Mais l’on pourrait citer autant la Saoura, les Aurès, le Dahra ou la région de Mostaganem et tout endroit d’Algérie. Partout se perdent les architectures locales et aucune recherche n’est prise en compte (il en existe pourtant) pour les adapter. Aucun lieu du territoire ne semble avoir été épargné par cette dégénérescence aux causes multiples. Idem pour les grandes villes qui, dans deux ou trois décennies, risquent de ne plus être reconnaissables, engagées comme elles sont dans un processus rapide de perte de repères urbains et architecturaux historiques. Refuser de parler d’esthétique, c’est considérer que le beau est inutile. C’est par exemple prendre les faïences des maisons traditionnelles de certaines régions pour de simples ornements futiles. Il se trouve que ces faïences étaient là en raison d’un phénomène naturel que les anciens connaissaient au moins par expérience, à savoir que l’air chaud s’élève toujours dans l’atmosphère. C’est pourquoi ils vivaient au plus près du sol, où l’air est plus frais et que, de ce fait, leur mobilier était adapté (par exemple la meïda, table basse circulaire) et que les fenêtres devaient être basses pour permettre la vue à cette hauteur. D’où enfin les faïences qui permettaient de conserver davantage de fraîcheur à ce niveau. Et comme les mobiliers étaient sommaires et près du sol, la faïence par des motifs colorés répondait au besoin d’enrichir la décoration sur des murs blancs, encore une fois pour une raison scientifique, puisque le blanc rejette la chaleur. Ce simple exemple indique combien l’architecture est inséparable de l’esthétique. On ne peut réfléchir à la prise en charge des besoins de logement ou d’équipements comme on construit une étable à bovins et encore, l’exemple n’est pas valide car, dans ce cas aussi, on doit tenir compte de nombreux facteurs liés aux meilleures conditions d’élevage ! Quand il s’agit alors d’humains, la mission de construire devient encore plus complexe et sensible. Il faut donc urgemment mettre en œuvre une réflexion nationale sur l’architecture pour lui redonner son véritable statut, replacer l’architecte au centre de la conception et remettre les commanditaires publics ou privés à leur juste place qui, loin d’être négligeable, consiste à exprimer au mieux leurs besoins et à les confier aux gens de l’art en veillant bien entendu au respect des engagements. C’est la signature de l’architecte qu’il faut réhabiliter, pas son tampon. Pratiquement aucune construction depuis l’indépendance ne porte une plaque d’architecte comme cela se fait partout ailleurs. L’Etat en la matière porte une lourde responsabilité, historique sans doute, pour rétablir des règles de fonctionnement universelles, mais aussi encourager le développement d’une architecture nationale forte, créative et véritablement utile à la société et à l’économie. Quel tourisme peut-on développer quand des régions entières ont perdu leur cachet architectural ? Quelle qualité de vie et quelle paix sociale peut-on espérer dans des villes au bord de l’explosion où la lutte pour l’espace est devenue un combat quotidien pour les piétons, les automobilistes, les écoliers, les travailleurs, les personnes âgées mais aussi les entreprises et les institutions ? Sans urbanisme ni architecture véritables, il n’y a pas de salut possible, d’autant que l’aménagement du territoire, quasi inexistant, se traduit par une concentration de plus des deux tiers des Algériens sur le littoral avec des risques exponentiels déjà visibles. Des initiatives louables se développent çà et là pour susciter le débat et diffuser de bonnes connaissances. Récemment, à Riadh El Feth, une jeune société, Bab El Founoun, a organisé avec mérite une rencontre intitulée « Pauses urbaines » à travers laquelle, notamment, des films sur les villes et architectes du monde ont permis de découvrir des expériences intéressantes. De même, peut-on citer la revue Architectures et villes qui a pris le relais de la défunte HTM (habitat tradition modernité) et dont le courageux promoteur s’efforce, sans aucune aide, de contribuer à la réflexion. Il existe également la revue Amenhis, éditée par l’architecte-promoteur Sahraoui. De même, du côté de l’Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme (EPAU), parviennent parfois les échos, bien timides cependant, de rencontres, recherches, etc. L’Ordre des architectes se signale parfois aussi par des rencontres intéressantes. Mais nous sommes bien loin du compte. Le déficit de réflexion et d’expression sur ces questions demeure immense quand les grues et les bétonnières redoublent de voracité. Il est à noter, du côté institutionnel, ce signe venu d’un ministère que l’on n’attendait pas sur ce terrain, celui des Affaires religieuses qui a instruit de respecter désormais les traditions architecturales algériennes en matière d’édification de mosquées et autres lieux cultuels. C’est tout à son honneur comme il est attendu des autres départements des initiatives similaires. On notera d’ailleurs, puisqu’il est question de ministères, cette curiosité typiquement algérienne qui veut que le ministère de l’Energie et des Mines se soit doté d’un siège aux façades arabo-musulmanes quand justement celui des Affaires religieuses loge dans un bloc de verre et d’aluminium ! Dès la rentrée, le supplément Arts & Lettres accordera désormais des espaces à l’expression des architectes. C’est le philosophe allemand Hegel qui, au début du XIXe siècle, avait classé les arts dans son ouvrage Esthétiques. Et l’architecture apparaissait en tête de liste. Il savait, lui, que la beauté n’était pas l’ennemi du besoin mais son allié.

lien de l'article:
http://www.africatime.com/algerie/nouvelle.asp?no_nouvelle=339290&no_categorie=4
avatar
moh95
Epautiste hyper actif(ve)
Epautiste hyper actif(ve)

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 21/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un article de presse pas trés encourageant !!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum